La Consultation Ostéopathique2017-10-21T13:50:15+00:00

Déroulement d’une consultation Ostéopathique

Une consultation ostéopathique dure en moyenne 45 minutes, mais cette durée peut aller de 30 minutes à 1 heure. Cela dépendra principalement de votre/vos motif(s) de consultation, mais également de la constitution de votre dossier, qui est très complet en ostéopathie.

On admet souvent qu’un motif de consultation pour une douleur aigüe (qui est présente depuis peu de temps) demandera entre 1 et 2 séances en temps normal. A contrario, un motif de consultation chronique (qui est présent depuis longtemps ou qui est récurrent) risquera de demander un nombre de séances un peu plus important. Dans tous les cas, les séances devront être espacées de 2 à 3 semaines en général de façon à laisser à votre organisme le temps de  s’adapter au traitement et donc se « rééquilibrer ».

Anamnèse

  • La première étape de la consultation ostéopathique s’appelle l’anamnèse ou  « interrogatoire ». Ce dernier permet de dresser une idée précise de votre état de santé et de vos douleurs. Pour cela votre ostéopathe vous demandera vos antécédents médicaux, chirurgicaux, traumatiques ou encore familiaux et fera un tour complet de votre motif de consultation de façon à ce que  toute pathologie sous-jacente qui devrait être examinée par votre médecin soit identifiée. Si vous avez amené des examens complémentaires (radiographies, scanner, IRM, examens de laboratoire…) ou des ordonnances, il les examinera.

Diagnostic différentiel/Examen clinique

  • La deuxième étape se compose de l’examen postural qui est une évaluation visuelle de votre posture, en position debout, assise et couchée, permettant à votre ostéopathe d’identifier les éventuelles zones de tension et vos habitudes posturales. Il se peut qu’il vous soit demandé de vous mettre en sous-vêtements pour une meilleure évaluation de votre colonne vertébrale et toute compensation éventuelle de votre corps. S’ensuivent des mouvements passifs et actifs autant que possible sans forcer pendant que vous êtes en position debout et assise (cela permet de déterminer la source de vos douleurs et par conséquent la ou les techniques de traitement appropriée(s). Pendant l’examen clinique, il se peut que votre ostéopathe prenne votre tension, vérifie vos réflexes ou effectue d’autres tests neurologiques. Il pourra également être amené à faire un diagnostic d’exclusion si votre pathologie ne relève pas de l’ostéopathie. Il vous orientera alors vers le spécialiste le plus à même de vous prendre en charge (médecin traitant, spécialiste, service d’urgences…). Puis vient ensuite le temps de l’examen ostéopathique pendant lequel votre thérapeute va faire de nombreux tests de mobilité sur l’ensemble de votre squelette mais aussi sur le plan viscéral et crânien. Cela dans le but de faire un bilan complet et ainsi relier les restrictions de mobilité qu’il a pu trouver avec votre motif de consultation.

Traitement ostéopathique

  • La 3ème étape de la consultation ostéopathique correspond au traitement ou « normalisation » durant laquelle votre ostéopathe va corriger vos restrictions de mobilité en exerçant des mobilisations sur les articulations ou les viscères qui en ont besoin. Pour cela votre thérapeute sera à même d’utiliser de nombreuses techniques (ostéo-articulaires, fonctionnelles, crâniennes, viscérales, musculaires…). Une fois le traitement effectué, votre ostéopathe prendra soin de vérifier l’impact de son traitement en vérifiant la mobilité des zones qu’il aura manipulé.

Conseils

  • La 4ème étape est une phase de conseils pour la plupart hygiéno-diététiques, mais également des démonstrations d’étirements par exemple. Cette dernière étape effectuée, votre thérapeute fera attention à ce que tout se passe pour le mieux et s’efforcera de prévenir les éventuels effets secondaires à la consultation. En effet, durant toute la séance, nous demandons une réponse de votre organisme et cela peut vous fatiguer. Cette réaction est tout à fait légitime et passe très rapidement dans la plupart des cas. Cependant l’impression de fatigue peut persister quelques jours, tout comme la douleur qui peut toujours être présente voir légèrement augmentée tout de suite après la séance. Cela arrive parfois lorsque l’on libère des tissus, muscles ou articulations qui étaient en « dysfonction » depuis longtemps. Les douleurs diminuent alors généralement dans les 72 heures après la séance et une amélioration notable est souvent ressentie dés la première semaine après le traitement. Ceci dit, la douleur est souvent diminuée dés la fin de la séance et la mobilité améliorée. Votre ostéopathe prendra le temps de vous expliquer ce qu’il a fait, mais également vous informera des réactions que vous pouvez avoir après votre séance.

Honoraires / Remboursement

Honoraires

  • Consultation adulte au cabinet : 55€

  • Consultation enfant (-12ans) au cabinet : 45

  • Consultation post-natale (Mère + Nourrisson) : 90€

  • Consultation à domicile : 80€ 

Remboursement

Les actes d’ostéopathie n’étant pas pris en charge par la Sécurité Sociale et devant la demande croissante des patients, de nombreuses mutuelles remboursent tout ou une partie du tarif de la consultation ostéopathique. Le montant de ce remboursement étant très variable d’une mutuelle à l’autre, mais également d’un contrat à un autre, nous vous conseillons de prendre contact directement avec votre mutuelle afin de vous renseigner.

Liste des Mutuelles