F.A.Q. – Vos questions sur l’Ostéopathie2016-11-12T22:40:54+00:00

Questions sur l’Ostéopathie

Vous avez des questions sur l’Ostéopathie : Quelles sont les différences entre Ostéopathe, Kinésithérapeute et Chiropracteur? L’Ostéopathie est-t-elle remboursée? Faut-il voir son médecin avant de consulter un Ostéopathe? La plupart des réponses à ces questions se trouvent sur cette page. Néanmoins, si vous avez des questions plus précises, n’hésitez pas à nous contacter grâce au formulaire prévu à cet effet. Nous prendrons alors le temps de vous répondre dans les plus brefs délais.

Si vous souhaitez aller encore plus loin, et vous tenir informé des dernières avancées sur l’ostéopathie, mais également si vous souhaitez recevoir les dernières informations en matière de santé, vous pouvez suivre nos différents comptes :

Twitter

Facebook

F.A.Q.

Quelle est la différence entre un kinésithérapeute et un ostéopathe ?2016-12-04T17:54:55+00:00

Le  kinésithérapeute pratique sur ordonnance en utilisant des techniques de rééducation (renforcement musculaire, étirements, proprioception (équilibre). Ce praticien est formé à des techniques de massage et en effectuera donc, contrairement à l’ostéopathe. Il n’agira pas sur le système viscéral (organes dans le ventre) ou crânien. Souvent le médecin a prescrit plusieurs séances et celles-ci sont remboursées en partie par la sécurité sociale. En aucun cas des séances d’Ostéopathie ne peuvent être remboursées sous le couvert de séances de kinésithérapie. Il s’agit de 2 pratiques distinctes.L’ostéopathe a une démarche différente dans l’élaboration de ses soins. En effet, il va rechercher la cause de la douleur qui peut parfois être située à distance de la zone douloureuse. Par exemple, une vieille entorse de la cheville pourra provoquer des douleurs en bas du dos car elle entraîne un déséquilibre et des compensations qui peuvent être couteuses en énergie pour le corps. Ainsi, l’ostéopathe, après s’être assuré que vous ne présentez pas de contre-indications au traitement, fera son propre diagnostic ostéopathique et travaillera au niveau du bas du dos mais surtout au niveau de la cheville car ce sera là ou se situera la clé de votre douleur. En général, très peu de séances suffisent avant d’avoir des résultats et souvent dés la première ou la deuxième, les effets bénéfiques sont ressentis.

De plus, l’ostéopathie est une thérapeutique de 1ère intention. C’est pour cette raison que l’ostéopathe est formé à établir un diagnostic différentiel, c’est-à-dire exclure les signes qui mériteraient une visite préalable chez votre médecin traitant (par exemple pour effectuer un bilan biologique ou des examens radiographiques). Par conséquent, vous n’avez pas besoin d’ordonnance pour consulter un ostéopathe.

A quelles réactions puis-je m’attendre après une séance d’Ostéopathie ?2013-05-02T16:43:16+00:00

L’Ostéopathie n’est pas anodine car elle agit sur le corps entier. Votre corps est dans une position inconfortable, ce qui peut entraîner des douleurs. L’ostéopathe va chercher à vous donner un nouvel équilibre en traitant des zones de restriction. En agissant sur votre corps, celui-ci va répondre et créer des réactions qui peuvent se faire sentir pendant les 24 à 72 heures après une séance.

Ces réactions peuvent être de différents types et propres à chaque personne :

  • Fatigue
  • Crampes
  • Courbatures
  • Impression de légèreté
  • Détente importante

Elles sont normales bien qu’inconstantes et vont souvent précéder l’amélioration.

Il est donc important dans les 2 à 3 jours qui suivent une séance d’Ostéopathie de ne pas faire de sport ou de gros efforts, de ménager son corps, de ne pas faire trop de kilomètres en voiture, de bien s’hydrater… Vous laisserez alors à votre corps le temps « d’intégrer » la séance de façon à ce qu’il puisse s’adapter à ce nouvel équilibre.

Quels sont les avantages de l'Ostéopathie ?2013-05-02T16:31:43+00:00
  • Il s’agit d’une méthode de traitement manuelle, sans médication et qui se pratique dans le respect de l’anatomie et de la physiologie.
  • Le traitement est personnalisé pour chaque patient (l’ostéopathe soigne un patient et non pas une douleur).
  • C’est une approche thérapeutique qui vise à libérer l’individu et non à le contraindre : dans la majorité des cas vous pourrez continuer à faire du sport, à travailler…
  • Par sa grande efficience, l’ostéopathie fait gagner du temps aux patients et diminue le coût réel du traitement.
Y-a t-il nécessairement un "crac" articulaire dans un traitement Ostéopathique ?2013-05-02T16:29:48+00:00

Cela n’est absolument pas obligatoire et dépendra du type de traitement ostéopathique proposé. Si ce traitement doit comporter des mobilisations musculo-articulaires des bruits peuvent se produire, mais ne signent aucunement une « remise en place ». Le but de la mobilisation articulaire est de « ré-informer » du point de vue neurologique la structure qui est restreinte en mobilité afin qu’elle retrouve sa fonction et sa flexibilité.

Lorsqu’il existe, ce bruit est souvent assimilé à 2 solides qui s’affrontent, autrement dit 2 os. En réalité, il n’en est rien. Ce bruit qui peut se manifester lors de la mobilisation de l’articulation (la fameuse technique de « Thrust ») correspond à la mise sous pression d’une bulle gazeuse contenue dans l’articulation. Arrivée à un certain stade de pression, ce gaz va de nouveau se dissoudre dans le liquide articulaire en créant un bruit caractéristique de « craquement ». Après 2-3 heures la bulle est de retour sous forme gazeuse et non plus sous forme dissoute ce qui donne un phénomène de « crac » à nouveau possible et audible.

La présence de ce bruit ne veut en aucun cas dire que la technique est bien faite, et à contrario son absence ne signifie pas qu’elle est ratée. Seul un nouveau test de la structure donnera le résultat.

L'Ostéopathie a-t-elle une action sur la douleur ?2013-05-02T16:27:39+00:00

Oui car la douleur est très souvent la conséquence d’un mauvais fonctionnement. L’ostéopathie va améliorer le fonctionnement du corps et par conséquent faire diminuer la douleur, voire même la faire disparaître. La plupart des motifs de consultation en ostéopathie sont liés à une douleur que le patient ressent. Chaque séance, signera un progrès que ce soit sur le plan de la douleur ou de la mobilité.

Un Ostéopathe prescrit-il des médicaments ?2013-05-02T16:26:26+00:00

Non, le traitement ostéopathique est composé de techniques manuelles. Cependant si le patient est sous traitement médical, il prendra soin d’en avertir son thérapeute lors de l’interrogatoire.

Quels sont les problèmes que l'Ostéopathie peut résoudre ?2013-05-02T16:25:07+00:00

Les meilleurs résultats sont obtenus sur les troubles dits « fonctionnels » c’est à dire les douleurs dont on ne trouve pas la cause, mais qui gênent parfois depuis très longtemps la vie des patients. En relation directe avec l’appareil musculo-squelettique, nous trouvons, les douleurs vertébrales, costales, articulaires, les tendinites, les douleurs et traumatismes musculaires. Les maux de tête, céphalées, migraines et vertiges peuvent répondre positivement au traitement ostéopathique en fonction de leur origine. Certains troubles digestifs ou gynécologiques doivent être mentionnés au praticien afin qu’il vérifie dans son bilan si rien ne vient gêner le fonctionnement viscéral ou organique.

L’ostéopathie ne soigne pas les maladies graves telles que les cancers, la polyarthrite rhumatoïde, la sclérose en plaques, les maladies infectieuses et métaboliques… Néanmoins, en dehors des périodes d’inflammation et d’aggravation, l’ostéopathe peut essayer de soulager les patients et leur donner un « mieux vivre ». Les traumatismes graves, tels que les fractures, sont du ressort de la médecine classique voir de la chirurgie. Nous pourrons cependant voir le patient une fois le plâtre retiré.

Tous nos actes peuvent s’expliquer, mais nous ne pouvons pas tout traiter et nous connaissons parfois l’échec. Il convient de rappeler qu’il est important de collaborer entre les différents acteurs de la Santé.

Puis-je demander une facture?2013-05-02T16:23:27+00:00

Oui, nous vous encourageons même à le faire. En effet, un certain nombre de mutuelles prennent en charge l’ostéopathie et une facture vous permettra un remboursement partiel ou total. N’hésitez pas à vous rapprocher de votre mutuelle pour connaitre vos modalités de remboursement.

Sur cette facture, vous retrouverez  le nom de votre ostéopathe, son lieu d’exercice ainsi que son numéro Adeli. Elle devra également comporter le cachet professionnel de votre thérapeute.

A partir de quel âge puis-je consulter un Ostéopathe ?2013-05-02T16:15:27+00:00

Il est possible de consulter dès les premières heures de vie, en général dans la semaine qui suit la sortie de la maternité. Plus la première consultation à lieu tôt, plus l’ostéopathe pourra lutter efficacement contre les effets de l’accouchement. En effet, les os du crâne vont se « souder » au fur et à mesure que bébé va grandir, ce qui aura pour conséquence de « fixer » les dysfonctions qui pourraient être présentes.

Pour le reste, il est bien évidement possible de consulter tout au long de la vie. De l’enfant à la personne âgée en passant par la période faste de l’adolescence ou encore l’adulte, l’ostéopathie aura ses indications.

Il est à noter que pour tout traitement chez un nourrisson de moins de 6 mois, il est nécessaire de présenter à votre thérapeute un certificat médical de non contre-indication à l’ostéopathie.

Comment est formé mon Ostéopathe Exclusif ?2013-05-02T16:11:30+00:00

Un Ostéopathe Exclusif FFO® est un professionnel qui a suivi un cycle de formation d’un minimum de 4 200 heures (5 années après le baccalauréat), dont un minimum de 800 heures de pratique.

Votre ostéopathe, Florian Savaris, a suivi une formation de plus de 5000 heures sur 5 années. Il est diplômé de l’ISOstéo qui fait partie de la 1ère liste d’écoles agréées par le Ministère de la Santé pour délivrer le Diplôme d’Ostéopathe (D.O) en 2007. Il se consacre exclusivement à la profession d’ostéopathe et actualise ses compétences et connaissances par une formation continue. Il est également certifié RNCP Niveau I Grade de Master (Bac+5).

Plus d’informations sur la formation de Florian Savaris ? Rendez vous à la rubrique Votre Ostéopathe.

Combien de temps dure une consultation ?2013-05-02T16:11:03+00:00

Le temps d’une consultation peut varier de 30 minutes à environ 1 heure. La première séance sera plus longue que les suivantes car elle comprendra la création de votre dossier patient.

Qu'est-ce qu'un Ostéopathe Exclusif ?2013-05-02T16:06:00+00:00

L’Ostéopathe Exclusif est un professionnel de la santé qui diagnostique et traite de nombreux troubles de l’état de santé douloureux ou non. Un Ostéopathe Exclusif membre de la FFO® est un professionnel qui a suivi un cycle de formation d’un minimum de 4 200 heures (comme le recommande l’OMS), dont un minimum de 800 heures de pratique. Il se consacre exclusivement à la profession d’ostéopathe. Son exercice repose sur une connaissance approfondie de la physiologie, de l’anatomie et de la pathologie. Ses mains sont le prolongement de ses connaissances et l’expression de sa compétence, elles contribuent à votre équilibre en restaurant la mobilité et l’élasticité de vos tissus par des gestes spécifiques. Son action préventive et curative soulage de nombreux patients à travers le monde depuis le 19ème siècle. Une formation spécifique et un exercice exclusif de la profession sont des gages de confiance. Le membre de la Fédération Française de l’Ostéopathie actualise compétences et connaissances par une formation continue. Il a souscrit à une Assurance en Responsabilité Civile Professionnelle (RCP). Il se conforme à la Déontologie de l’Ostéopathie. Le label qualité Ostéopathe Exclusif membre de la FFO® est un gage de qualité des soins. Les membres porteurs du label de la FFO® sont tous des Ostéopathes Exclusifs.

Malgré ces recommandations de l’OMS, il existe aujourd’hui en France des Médecins ostéopathes (environs 300h de formations pour obtenir un Diplôme Universitaire de Médecine Manuelle Ostéopathie) et des Kinésithérapeutes ostéopathes (environs 1200 heures de formations sous formes de week-ends pour obtenir le titre d’ostéopathe).
[title size= »3″]Toutes les informations sur les ostéopathes exclusifs sur le site de la FFO[/title]

FFO

Faut-il amener ses examens complémentaires lors de la consultation ?2013-05-02T16:04:55+00:00

Oui, les radiographies comme tout autre examen complementaire (IRM, examen sanguin, scanner, …), même anciens, peuvent donner à l’ostéopathe des indications sur l’emploi ou non de certaines techniques. Si vous possédez les comptes-rendus d’examen pensez à les ramener de façon à pouvoir les ajouter à votre dossier.

De plus, si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à passer une radio avant une consultation si vous avez eu un accident, une grosse chute, un choc violent pour être sûr que rien n’est cassé. Dans le cas contraire votre ostéopathe mettra en place une recherche de signes qui pourraient vous amenez à consulter votre médecin pour des examens complémentaires.

Est-ce que l’Ostéopathie fait mal ?2013-05-02T16:04:37+00:00

Non, l’ostéopathe fait toujours attention à adapter ses techniques en fonction de son patient, c’est-à-dire de votre état physique, mental et émotionnel. Si une structure résiste, c’est que les tissus autour de celle-ci la verrouille, il cherchera alors d’abord à détendre ces tissus. L’ostéopathie ne se résume pas qu’à faire « craquer », de nombreuses techniques « douces » sont susceptibles de soulager avec tout autant d’efficacité.

Puis-je me faire rembourser ma séance d'Ostéopathie ?2013-05-02T16:02:42+00:00

Oui, de plus en plus de mutuelles remboursent une partie ou l’intégralité des séances d’ostéopathie sur présentation d’une facture délivrée par votre ostéopathe. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à prendre contact avec votre mutuelle pour connaitre le nombre de consultations ou le pourcentage remboursé. En revanche, la légalisation de la profession n’entraîne pas le remboursement par la l’assurance maladie obligatoire (sécurité sociale).

Consulter la liste des mutuelles qui remboursent l’ostéopathie : [button color= »lightgray » size= »small » link= »http://www.directosteo.com/osteopathie-remboursement-mutuelles.php » target= » »]Liste des mutuelles[/button]

Il est important de signaler qu’il est totalement illégal de faire passer des soins ostéopathiques sous le couvert du remboursement de soins en kinésithérapie par exemple.

Combien de séances sont nécessaires ?2013-05-02T16:02:21+00:00

Il n’existe pas de règles à ce niveau car chaque patient est unique. Votre ostéopathe et vôtre corps sont les seuls juges, cela dépend également de votre motif de consultation, de l’ancienneté des troubles, de vos antécédents (médicaux, chirurgicaux, traumatiques…), de votre âge. Il faudra donc voir la possibilité de votre organisme à réagir à la séance (homéostasie).

En général, votre ostéopathe espacera les séances d’un minimum de 15 jours à 3 semaines afin de laisser à votre corps le temps de s’adapter. Nous pouvons donc considérer qu’il faut entre 1 et 3 consultations pour solutionner un problème fonctionnel, sur une période de 2 mois environ.

[alert type= »general »]Pour les bébés, souvent 2 consultations à 3 ou 4 semaines d’intervalle seront nécessaires afin de vérifier la bonne adaptation de l’enfant.[/alert]

[separator top= »20″]

[alert type= »general »]Pour les femmes enceintes, il est conseillé de consulter toutes les 2 à 3 mois, afin de surveiller les changements et adaptations constantes du corps qui risquent de générer des douleurs. De plus, cela permettra de préparer de façon optimale l’accouchement. Il sera également intéressant de faire une séance post-natale afin de rééquilibrer le bassin avant de commencer la rééducation périnéale.[/alert]

L'Ostéopathie est-elle régularisée ?2013-05-02T16:01:19+00:00

Oui, l’ostéopathie est reconnue depuis 2002 en France. De plus, depuis 2007, tous les ostéopathes français sont dans l’obligation légale de s’inscrire à la DRASS (Direction Regionale des Affaires Sanitaires et Sociales) et à la DDASS (Direction départementale des Affaires Sanitaires et Sociales), ceci afin de s’assurer qu’ils ont légalement le droit d’exercer. Il est illégal d’utiliser le titre d’ostéopathe sans être inscrit auprès de la DRASS et la DDASS et tous les ostéopathes légitimes sont recensés dans le répertoire ADELI avec un numéro en 00 (liste répertoriant tous les professionnels de la santé ayant une autorisation légale d’exercice de leur profession sur le territoire français).
En France, les ostéopathes exclusifs dûment formés suivent une formation à temps plein pendant 5 à 6 ans. Les matières étudiées incluent l’ostéopathie bien sûr, mais aussi l’anatomie, la physiologie, la traumatologie, la rhumatologie, la pédiatrie, l’orthopédie, la gastro-entérologie, la cardiologie, les pathologies…

L'Ostéopathie est-elle dangeureuse ?2013-05-02T16:01:02+00:00

L’ostéopathie n’est pas dangereuse en soi. Les ostéopathes dûment qualifiés sont formés à établir un diagnostic d’exclusion grâce à vos antécédents médicaux, les examens et tests effectués. Ceci dans le but d’établir si un traitement ostéopathique est approprié ou si d’autres examens médicaux sont nécessaires. Votre santé et votre bien-être sont la principale préoccupation de votre ostéopathe. N’hésitez pas à demander à votre ostéopathe quelles sont ses qualifications et le type de formation qu’il ou elle a suivi.

Comment une consultation d'Ostéopathie se déroule t-elle ?2013-05-02T16:00:39+00:00

Une consultation ostéopathique se déroule généralement en 4 parties distinctes :

  1. La première étape de la consultation s’appelle l’anamnèse ou « interrogatoire« . Il permet de dresser une idée précise de votre état de santé et de vos douleurs. Si vous avez amené des examens complémentaires (radiographies, scanner, IRM, examens de laboratoire…), ou des ordonnances, votre ostéopathe les examinera.
  2. La deuxième étape se passe en général en sous vêtement et se compose de l’examen postural qui est une évaluation visuelle de votre posture, en position debout, assise et couchée, permettant à votre ostéopathe d’identifier les éventuelles zones de tension et vos habitudes posturales. S’ensuivent des mouvements passifs et actifs autant que possible sans forcer pendant que vous êtes en position debout et assise (cela permet de déterminer la source de vos douleurs et par conséquent la ou les techniques de traitement appropriée(s). Pendant l’examen clinique, il se peut que votre ostéopathe prenne votre tension, vérifie vos réflexes ou effectue d’autres tests neurologiques. Puis vient ensuite le temps de l’examen ostéopathique pendant lequel votre thérapeute va alors faire de nombreux tests de mobilité sur l’ensemble de votre squelette mais aussi sur le plan viscéral et crânien. Cela dans le but de faire un bilan et ainsi relier les restrictions de mobilité qu’il a pu trouver avec votre motif de consultation.
  3. La 3ème étape correspond au traitement ou « normalisation » durant laquelle votre ostéopathe va corriger vos restrictions de mobilité en exerçant des mobilisations sur les articulations ou les viscères qui en ont besoin.
  4. La 4ème étape est une phase de conseils, pour la plupart hygiéno-diététiques.

Votre santé et votre bien-être sont une priorité absolue lors d’un traitement ostéopathique. Pour plus d’informations vous pouvez consulter la partie Consultation de ce site.

Faut-il une prescription médicale pour consulter un Ostéopathe ?2013-05-02T15:58:32+00:00

Non, depuis le décret d’application (mars 2007) et suite à la légalisation de l’exercice de l’ostéopathie le 4 mars 2002, l’ostéopathe est un thérapeute de première intention, il n’est donc pas nécessaire de consulter un médecin avant de venir voir son ostéopathe. De ce fait l’ostéopathe dûment qualifié est habilité à poser un diagnostic d’exclusion, c’est-à-dire à orienter les patients qui présentent des symptômes qui ne rentrent pas dans son champ de compétences vers un médecin généraliste ou spécialiste pour des examens complémentaires.

Cependant, une attestation d’absence de contre-indication médicale à l’ostéopathie doit être demandée à votre médecin pour les actes suivants :

  • Manipulations du crâne, de la face et du rachis chez le nourrisson de moins de 6 mois
  • Manipulations du rachis cervical

Dans ce cas, votre ostéopathe vous expliquera la marche à suivre.