Onde de Choc Kinésithérapie2018-10-27T10:06:11+00:00

Ondes de choc

Les ondes de choc sont des ondes acoustiques avec un sommet d’énergie extrêmement haut comme ceux qui se produisent dans l’atmosphère suite à un phénomène d’explosion tel qu’un coup de foudre ou une explosion sonique. Une onde de choc diffère de l’ultrason par son amplitude de pression extrêmement large. De plus, l’ultrason consiste habituellement en une oscillation périodique tandis qu’une onde de choc est une simple impulsion. Votre kinésithérapeute à Yutz utilisera alors l’applicateur le plus adapté à votre pathologie.

15 mm applicateur standard-15mm-100Tendinopathies et calcifications jusqu’à 35 mm de profondeur. 0-40 mm 0.38 mJ/mm²
15 mm Focus Lens applicateur focus-lens-15mm-100Zones douloureuses superficielles, muscles fasciaux, nuque, tête, points gâchettes individuels. 0-20 mm 0.16 mJ/mm²
20 mm D-ACTOR I* l9h8205-dactor-20mm-new-100Thérapie des points gâchettes en myotensif des tissus conjonctif et musculaire, défibrolyse, traitement des muscles profonds. 0-50 mm 0.48 mJ/mm²
35 mm D-ACTOR II* l9h8205-dactor35mm-new-100Thérapie des points gâchettes en myotensif des tissus conjonctif et musculaire, des muscles du dos, élasticité de la peau, diagnostic des points gâchettes, défibrolyse, traitement des muscles profonds. 0-50 mm 0.46 mJ/mm²

Evolution de la thérapie par ondes de choc

Les termes “thérapie par ondes de choc” font référence aux impulsions mécaniques de pression qui s’étendent comme une vague au travers du corps humain. En 1980, la méthode par ondes de choc a été utilisée pour la première fois pour désintégrer des cailloux dans les reins d’un patient (Journal of Urology (Journal d’urologie), 1982). Depuis ces deux dernières années, cette méthode a reçu un traitement standard de choix pour les calcul rénaux et urétraux.

Effet thérapeutique des ondes de choc

La thérapie par ondes acoustiques extracorporelles (contrairement à la lithotripsie) n’est pas utilisée pour désintégrer les tissus mais pour provoquer des effets biologiques extracellulaires et interstitielles microscopiques; ce qui inclut une régénération du tissu. En thérapie moderne de la douleur, l’énergie par ondes acoustiques est conduite du point d’origine, qui est le générateur d’ondes acoustiques (via un gel de couplage), aux régions du corps éprouvant la douleur. Ici, sa capacité curative est appliquée.

Après 2 ou 3 séances, plus de 80 % des patients indiquent ne plus ressentir de douleurs ou bien ressentir une très nette diminution de la douleur.

Avantages pour le patient :

  • Nombreux domaines d’applications
  • Traitement sans anesthésie et non traumatisant
  • Taux de guérison élevé
  • Qualité de vie et mobilité retrouvées
  • Thérapie abordable
  • Motivation par processus d’évaluation visuelle avec le résultat VAS
  • Taux de réussite de 80 %
  • Temps de traitement réduit : environ 10 minutes
  • En moyenne 6-8 séances de traitement nécessaires
  • Alternative réaliste à la chirurgie

Nous retrouvons donc 2 grands impacts dans la thérapie par ondes de choc :

Réparation du tissu et croissance des cellules

Croissance vers l’intérieur de néovascularisation :

Le flux sanguin d’aliments est nécessaire pour démarrer et maintenir les procédés de réparation de la structure du tissu endommagé. L’application d’ondes acoustiques crée des microruptures capillaires dans le tendon et l’os et augmente significativement l’expression des indicateurs de croissance tels que eNOS, VEGF, PCNA et BMP.

effets-ondes-de-choc

Ces deux procédés stimulent la croissance et le remodelage de nouvelles artérioles. Les nouveaux vaisseaux sanguins amélioreront l’apport sanguin et l’oxygénation résultant avec la guérison plus rapide du tendon et de l’os.

Inversion de l’inflammation chronique :

L’inflammation chronique se produit lorsque la réaction de l’inflammation n’est pas complètement arrêtée. Elle peut endommager des parties saines dans le corps et elle peut déboucher sur des douleurs chroniques. L’activité des mastocytes, impliquées dans le procédé inflammatoire, peut être accrue par des ondes acoustiques insinuantes. L’activation des mastocytes peut être suivie par la synthèse de chémokines et de cytokines. Le déblocage de mélanges pro-inflammatoires, si nécessaire, peut contribuer à rétablir la guérison normale et les procédés régénérateurs.

Stimulation du Collagène :

La production de quantités suffisantes en collagène est une précondition nécessaire pour le procédé de réparation du tissu. La thérapie par ondes de choc accélère la synthèse procollagène. Les fibres de collagène nouvellement créées sont imposées dans une structure longitudinale. Ces fibres de tendon nouvellement formées sont plus denses et dures.

stimulation-du-collagene

Les ondes acoustiques soutiennent la néovascularisation, la production de collagènes et rétablissent la cicatrisation mais elles permettent également une augmentation des facteurs de croissance, une augmentation des cellules souches mésenchymateuses et surtout une stimulation du métabolisme.

Analgésie et réhabilitation de la mobilité

Dispersion du médiateur de douleur Substance P :

La substance P est un neurotransmetteur qui sert de médiateur pour l’information de douleur via les fibres C. Ce neuropeptide est généralement associé à une douleur chronique, persistante et intense. Elle est utilisée pour relayer les messages de douleurs vers le système nerveux central. La diminution de la concentration de substance P réduit la stimulation de fibres nociceptives afférentes et, ainsi, réduit la douleur. La diminution de la substance P, les histamines et d’autres métabolites nociceptifs contribuent aussi à inhiber le développement d’un œdème inflammatoire.

Dissolution des fibroblastes calcifiés :

Le dépôt de calcium est le plus souvent le résultat de microdéchirures ou d’un autre traumatisme du tendon. Les ondes acoustiques brisent les calcifications existantes. La thérapie par ondes acoustiques amorce la décalcification biochimique du dépôt de calcium de consistance semblable à du dentifrice et traite le tendon. Les particules granulaires de calcium sont enlevées par le système lymphatique.

calcificationImages à rayons x avant le traitement.
calcification-apres-onde-de-chocImages à rayons x après 3 séances d’ondes de choc

Soulagement des points gâchette :

Les points gâchettes sont la principale cause de douleur dans le dos, la nuque, les épaules et les extrémités. Ils sont associés à des nodules palpables en groupes tendus de fibres musculaires et leurs sarcomères sont extrêmement contractés. Les sarcomères dysfonctionnels se contractent si fort qu’ils commencent à couper leur propre apport sanguin. Cela cause un dépôt de produits déchet qui en retour irrite la terminaison nerveuse sensorielle, causant ensuite encore plus de contractions. Ce cercle vicieux est mentionné comme une “crise métabolique”. Bien que les effets médicaux précis de l’onde acoustique ne sont toujours pas clairs, il peut être affirmé que l’énergie acoustique fournie débloque la “pompe à calcium”. Ainsi, cela renverse la crise métabolique en myofilaments et soulage ces points gâchettes.

trigger-point

Les ondes acoustiques soulagent les sarcomères extrêmement contractés dans les points gâchettes.

Domaines d’application des ondes de choc

La thérapie à ondes de choc extracorporelle est le plus fréquemment utilisée en physiothérapieorthopédie et médecine sportive.

Les applications en physiothérapie sont le plus souvent associées au traitement de troubles chroniques des muscles et des tendons, du dos, des douleurs cervicales et des points gâchette. Par rapport à la thérapie conventionnelle, manuelle et instrumentale, le Gymna ShockMaster 500 est extrêmement efficace, il raccourcit le temps de traitement et fournit de meilleurs résultats pour un suivant à long terme. Les indications les plus courantes comprennent :
  • Des épaules douloureuses
  • Épicondylalgie latérale/coude du joueur de tennis
  • Épicondylalgie médiane/coude du joueur de golf
  • Des douleurs dans le bas du dos
  • Des douleurs au tendon d’Achille
  • Tendinopathies et enthésopathies chroniques en général
  • Un traitement des pointes gâchette
  • Maladie de Dupuytren
  • Maladie de Ledderhose
Les applications orthopédiques des ondes de choc se concentrent sur le traitement des calcifications, des exostoses douloureuses, des différentes tendinites et d’une mauvaise consolidation de fracture. Le le Gymna ShockMaster 500 apporte une alternative dans plusieurs cas lorsqu’une solution chirurgicale semble être inévitable. Les principales indications sont :
  • Une épaule bloquée
  • Un periarthritis humeroscapularis
  • Des changements arthrotiques : symptômes secondaires
  • Epine calcaneenne/Fasciite plantaire
  • Shin splints/Syndrome tibial antérieur
  • Tendinopathie patellaire
  • Achillodynie
  • Syndrome de douleur myofasciale
La thérapie par ondes de choc est très souvent appliquée en médecine sportive pour sa cicatrisation douce du tissu et son effet régénérateur. Ainsi, le temps de récupération après des blessures peut être réduit au minimum. Les indications courantes sont les suivantes :
  • Distension musculaire
  • Traitement prolongé de distorsion d’articulation
  • Douleurs à la aine
  • Douleurs à la hanche
  • Douleurs dans le bas du dos
  • Achillodynie
  • Syndrome de la bande iliotibiale

La thérapie par ondes de choc radiales est la méthode de traitement parfaite pour toutes les affections chroniques et musculosquelettiques complexes.

Nouvelles indications de traitement par ondes de choc en médecine du sport

Cette thérapie peut être utilisée pour les troubles chroniques et aiguës des tissus mous dans le domaine de la médecine sportive. Derniers résultats prouvent l’efficacité des ondes de choc dans la guérison des tensions musculaires, les ondes de choc réduisent la période de récupération et permettent le retour à l’endurance sportive complète.

Les indications de la médecine du sport pour les ondes de choc sont :

  • Guérison des tensions musculaires aiguës
  • Soutien de la régénération musculaire
  • Spasmes musculaires aiguës
  • Genou du sauteur
  • Epicondylite
  • Epaule douloureuse
  • Douleur à la aine
  • Achillodynie

En cas de blessure musculaire aiguë, la thérapie par ondes de choc fait partie de ma procédure thérapeutique standard. J’ai réussi à les utiliser pour tous mes patients, parmi les meilleurs joueurs de tennis mondial, dont Tomas Berdych (finaliste de Wimbledon de 2010) et d’autres membres de l’équipe tchèque de Coupe Davis

Dr. René Kloc, Club de tennis Prostejov, République tchèque

J’ai eu un cas d’un joueur de badminton avec une achillodynie bilatérale. Après le quatrième traitement il y avait encore une certaine douleur, mais un mois après le dernier traitement la douleur avait complètement disparu.

Galvão Filipa, Kinésithérapeute, CLINUS, Portugal

Cette thérapie est une méthode novatrice pour le traitement du système musculo-squelettique en kinésithérapie du sport. C’est une méthode non-invasive, sûre et efficace. En environ 10 jours, la thérapie par ondes de choc peut réduire la douleur dans 84% des cas.

Dr.Krzysztof Kijewski PhD, Olympic Medical Centre, Varsovie, Pologne

Cette thérapie est une approche à favoriser dans une partie de traitement complexe concentrée sur l’optimisation de l’inflammation et la réduction de l’intervalle de guérison. L´activation précoce du muscle lésé et la stimulation avec les ondes de choc jouent un rôle crucial dans la récupération des muscles plus rapide.

Dr. Milos Barna, Spécialiste en médecine sportive, Vulcano Medical Centre, Prague, République tchèque

ShockMaster Concept

La cryothérapie associée à l’onde de choc est un must !

La thérapie par ondes de choc peut s’avérer inconfortable, voire douloureuse. Il existe également un risque de contusion. L’utilisation de la cryothérapie AVANT une thérapie par ondes de choc est bénéfique :

  • Son effet analgésique rend le traitement totalement indolore et offre plus de confort au patient. Il est ainsi possible d’utiliser des paramètres appropriés qui améliorent l’efficacité de la thérapie.
  • Les effets vasomoteurs diminuent le risque de contusion provoqué par la thérapie par ondes de choc.
  • L’échappement vous permet d’améliorer le processus de guérison et d’augmenter l’efficacité de la thérapie.

La cryothérapie (choc thermique), associée aux ondes de choc améliore le confort du patient, rend la thérapie plus douce et augmente l’efficacité. La cryothérapie est l’application thérapeutique du froid qui peut être obtenu de différentes façons (glace, eau froide, linge humide, chlorure de méthyle, gaz carbonique…).

Le dispositif ICE-CT, combiné au ShockMaster 500, permet d’offrir au patient un meilleur confort et de diminuer les douleurs et les effets secondaires. Cette solution de cryothérapie constitue une autre avancée technologique de ShockMaster. Le système à infrarouge unique mesure non seulement la température de la zone à traiter mais il règle également automatiquement le débit d’air permettant de maintenir le contrôle de la température cutanée.

Vos questions

Le taux rapporté de succès cliniques se situe entre 77 et 80% à l’échelle mondiale. Chaque traitement est cumulatif et les résultats sont souvent ressentis après trois ou quatre sessions. Vous pouvez même ressentir une amélioration dans votre condition (habituellement une réduction de la douleur) après le tout premier traitement.

Il peut y avoir des sensations de gêne au cours du traitement. Cela dépend du niveau de douleur que le patient connaît déjà dans cette partie. Cependant, comme les traitements ne durent qu’environ cinq minutes, la plupart des patients sont capables de tolérer assez bien cette gêne. De plus, l’intensité du traitement peut être adaptée au début de chaque session pour permettre des effets analgésiques.

La plupart des patients sentiront un soulagement immédiat de la douleur après le traitement. Cependant, ils peuvent ressentir une irritation dans la partie traitée 2-4 heures après le traitement. Cette irritation est connue pour être très tolérable et elle peut durer de quelques heures à plusieurs jours.

Il est recommandé aux patients de s’abstenir d’exercer une activité physique, particulièrement une activité qui solliciterait la partie traitée, pendant 48 heures après chaque session de traitement.

Chaque session de traitement prend environ 5-10 minutes. La plupart des conditions requièrent trois à cinq sessions. Les traitements sont effectués à 3-10 jours d’intervalle en fonction de la tolérance du patient et de la réaction de son tissu.